Comment aligner votre RH sur votre transformation digitale

La transformation digitale des entreprises est la phrase choc à la mode qui a supplantée celle sur la socialisation des process ou le social business. Le digital ça fait moins peur puisque l’on s’attend à parler techniques et chiffres et non état d’âmes et ressenti.

Les RH voient dans ce digital le développement des diverses applications de self service RH, la possibilité de travailler la marque employeur, le recrutement, l’arrivée du Big Data mais généralement peu d’applications en interne.

digital RH
digital RH

Je vous propose donc un petit jeu de rôle : Moi RH…dans une entreprise digitale
• Je me servirai du réseau social interne, des espaces de discussion, de travail pour comprendre ce qui peut aider la performance et le bien-être des salariés dans leur travail et ce qui les freine.

• J’écouterai et comprendrai les demandes du terrain, des employés comme des managers et responsables d’activité afin de leur proposer des services digitaux adaptés et non pas un catalogue.

• Je m’attacherai à travailler l’intégration pour permettre aux nouveaux recrutés de se sentir bien dans leur travail rapidement, les fidéliser mais aussi leur donner envie de dire du bien de nous à leurs amis.

• Je ne laisserai pas non reconnus les talents au risque de leur désengagement mais leur apporterait une reconnaissance et un enrichissement de leur tâches et perspective de carrière.

• Je rendrai la formation plus réactive, plus adaptée et enrichissante en associant le social learning au e-learning, apprentissage, formation en double, reverse mentoring et formations présentielles plus traditionnelles.

• Je travaillerai avec les partenaires sociaux pour moderniser le dialogue social et le rendre plus efficace dans un rapport gagnant/gagnant et moins coûteux.

• Je m’attacherai à permettre à TOUS les salariés de bénéficier de cette transformation par des actions de communication pédagogiques et collaboratives, un guide des médias sociaux et une animation de celui-ci en ligne pour conseiller et répondre aux questions d’usages personnels comme professionnels.

• Je travaillerai avec les managers et différentes parties prenantes sur l’évolution des entretiens d’appréciation pour prendre en compte l’aspect non pas uniquement individuel mais aussi collaboratif de leurs équipes.
• ….

Voilà différents exemples ou nous pouvons apporter une aide et une expertise dans le rôle stratégique des RH pour réussir cette transformation.
Et vous, vous feriez quoi ?

13 réflexions sur “ Comment aligner votre RH sur votre transformation digitale ”

  1. L’adjectif digital en français signifie « qui appartient aux doigts, se rapporte aux doigts ». Il vient du latin digitalis, « qui a l’épaisseur d’un doigt », lui-même dérivé de digitus, « doigt ». C’est parce que l’on comptait sur ses doigts que de ce nom latin a aussi été tiré, en anglais, digit, « chiffre », et digital, « qui utilise des nombres ». On se gardera bien de confondre ces deux adjectifs digital, qui appartiennent à des langues différentes et dont les sens ne se recouvrent pas : on se souviendra que le français a à sa disposition l’adjectif numérique.

    http://www.academie-francaise.fr/digital

  2. Merci pour cette jolie déclaration !
    Avant les actes et les investissements : les postures et les croyances des dirigeants eux-mêmes sont des pré-requis indispensables ! Avec un dirigeant qui ne prend pas la parole, qui ne se rend pas disponible et ouvert c’est pas gagné ! Une entreprise digitale c’est aussi et avant tout des dirigeants connectés, pas uniquement au sens de l’outil numérique, connectés à leurs clients certes, mais aussi et surtout connectés à leurs collaborateurs, leurs partenaires, leurs marchés….
    Dans tous les cas je travaillerai bien dans l’entreprise dont le DRH aurait votre feuille de route !!
    Caroline

  3. Je n’aurai que 2 réactions à cet excellent billet de mon cher homonyme.
    -un vibrant Vincent Président
    -plus sérieusement ce billet fait apparaître de manière peut être plus évidente encore ce que je pressens depuis un moment : il est temps pour la DRH de se positionner en responsable des pratiques managériales. Évident me direz vous peut être ? Pas tant que cela , demandez à vos salariés qui est le responsable des pratiques manageriales vous mesurerez son desarroi, mieux demandez aux rh eux même la définition de leur rôle il est très rare que ce point figure dans leur définition out of mind. Du coup l’absence de clarté quant à la responsabilité de ces pratiques laisse le manager seul dans son short avec une grande latitude mais aussi parfois un gros manque de capacités et de techniques lui interdisant trop souvent d’être lui-même acteur des changements à entreprendre . La transformation digitale va impacter (impacte déjà mais ce n’est qu’un debut) de manière importante la relation au travail et à l’organisation et le management sera en premiere ligne pour accompagner ces changements auprès des collaborateurs, il y a un leadership à prendre pour éviter que la dg (pas forcément plus en prise avec la transfo digitale et ses impacts et pas forcément au fait des nouvelles pratiques manager îles adaptées à ce nouveau monde ) ne soit contraint et forcé de s’y coller et une belle opportunité pour les DRH de sortir du rôle trop souvent 100% opérationnel où elles sont cantonnées…

  4. Les Vincent Vincent inspecteurs de la transformation digitale :-))

    En effet quelle belle opportunité pour les RH de prendre le digital comme chemin pour retrouver les hommes et les femmes qui composent l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>